Moumni Ridha

Postdoctorat Labexmed Fondation Gerda Henkel

Accueilli au Centre Camille Julian (CCJ, UMR 7299), Maison méditerranéenne des sciences de l’Homme.
Courriel : ridhamoumni@gmail.com

 

Projet de recherche

« Construire et déconstruire ses histoires : le patrimoine de la Tunisie sous bénéfice d’inventaire des Tunisiens »

Ce projet se propose d’analyser les différentes dynamiques de découvertes, d’entreprises archéologiques, et du commerce des antiquités dans la Régence de Tunis dans son contexte précolonial et leurs conséquences dans le processus de patrimonialisation au début de l’ère coloniale. Fondée sur l’examen de fonds d’archives privées et publiques tant locales, qu’étrangères, sur la littérature de voyage, les récits de chroniqueurs, et les ressources iconographiques, cette étude s’intéresse à une période d’intenses interactions entre la Régence de Tunis et les puissances européennes, qui verra la naissance d’une nouvelle science en Tunisie, l’archéologie, et durant laquelle les ruines et les antiquités du pays, notamment celles de l’ancienne Carthage, deviendront un important enjeux politique, social et économique, tant pour les visiteurs et les puissances étrangères, que pour la population et les notables tunisiens. 

« Building and deconstruction history: the Tunisian heritage through the Tunisian glance »

This project studies the various dynamics of discoveries, the archaeological expeditions, and the trade of antiques in the Regency of Tunis in its pre-colonial context and their consequences in the cultural heritage process at the beginning of the colonial period. Based on the analysis of private and public local and European archives collections, travel essays, chronicles, and iconographic resources, this study focuses on a period of intense interaction between the Regency of Tunis and the European powers, which will see the rise of a new science in Tunisia, archaeology, in the course of which the antiquities of the country, in particular those of Carthage, will be political, social and economic challenges, not only for visitors and European powers, but also for the Tunisian population and notabilities.

Discipline

Histoire de l'archéologie

Domaines de recherche

Histoire de l’archéologie en Tunisie ; Histoire des collections en Afrique du Nord ; Architecture religieuse romaine en Afrique Proconsulaire ; Architecture religieuse punique d’Afrique du Nord.

Parcours académique

  • Chercheur Post-Doctorant, Gerda Henkel Stiftung, Maison Méditerranéenne des Sciences de l’Homme (MMSH), Aix-Marseille Université
  • Chercheur invité à l’Institut National d’Histoire de l’Art (Paris) dans le cadre du Prix Marc de Montalembert 2012
  • Pensionnaire à l’Académie de France à Rome (octobre 2010 – avril 2011)
  • Docteur à l’Université Paris IV (janvier 2011)

Cursus

  •  Doctorant en archéologie à l’Université Paris IV – Sorbonne (2004-2010) : Recherches sur les temples à cour d'Afrique Proconsulaire : la question des influences puniques et orientales, sous la direction de François Baratte. 
  • DEA en archéologie, Université Paris IV – Sorbonne (2002-2004) : L’influence punique sur les édifices religieux romain en Afrique du Nord, sous la direction de François Baratte
  • Maîtrise en archéologie, Université Paris IV – Sorbonne (2002) : Le sanctuaire de Baal et de Tanit à Thinissut, sous la direction de François Baratte
  • Licence d’archéologie, Université Paris IV – Sorbonne (2001)
  • DEUG d’histoire de l’art et d’archéologie, Université Paris IV – Sorbonne (1998-2000)
  • Première année Institut Supérieur de Comptabilité, Université Tunis III
  • Baccalauréat sciences économiques et sociales, Lycée Pierre Mendès France, Tunis.  

Publications

Ouvrage

  • Mémoires de Carthage (en cours de préparation)

Post-doctorants 2012
Moumni Ridha