Francesca Sirna

Position actuelle

Chargée de recherche au CNRS depuis 2014, Francesca Sirna est rattachée à l'Unité de Recherches Migrations et Société (URMIS, UMR 8245).

Page web personnelle : http://urmis.unice.fr/?Sirna-Francesca-882
Courriel : francesca.sirna@gmail.com

 

Postdoctorat CoFUND - LabexMed

Accueillie au Laboratoire méditerranéen de sociologie (LAMES, UMR 7305), Maison méditerranéenne des sciences de l’Homme. 

Projet de recherche

Circulation géographique et professionnelle des infirmiers/res européens et extra-européennes en Région P.A.C.A. 

Le ralentissement de l’activité économique mondiale que l’on observe depuis 2008 a notamment conduit à une crise de l’emploi touchant la plupart des secteurs d’activité. En conséquence, après de nombreuses années de croissance ininterrompue, les migrations de travail vers les pays de l’OCDE, et de l’Europe du Sud en particulier, ont commencé à diminuer. Cependant, tous les secteurs d’activité ne sont pas concernés par cette récession économique : le personnel de santé et paramédical connait une mobilité géographique internationale accrue depuis le début des années 2000. Dans ce contexte, la Région PACA est, après l’Ile-de-France, deuxième par nombre d’infirmiers/res étrangers[1] présents dans les établissements de santé.

Le projet de recherche propose ainsi d’étudier les effets de l’internationalisation sur les circulations et les formes d’organisation du travail dans un secteur sous tension, celui de la santé, à échelle du Sud de la France. L’intégration dans l’espace européen de nouveaux pays de l’Europe de l’Est et la reconnaissance des diplômes d’infirmier au niveau européen ont eu comme conséquence la mise en concurrence entre les infirmiers européens et les infirmiers diplômés des écoles de santé provenant d’autres pays non-européens. Cela se produit en dépit des liens qu’entretient la France avec les pays d’Afrique : Maghreb, anciens colonies de l’Afrique subsaharienne. On assisterait ainsi à une nouvelle hiérarchisation des profils professionnels de santé et à une reconfiguration de l’accès à l’emploi selon les nationalités.

Le projet de recherche entend vérifier l’hypothèse suivante dans la région PACA : le recrutement d’infirmiers européens participerait au développement de nouvelles filières migratoires en provenance de l’Europe de l’Est (Roumanie, Bulgarie, Biélorusse, Ukraine), et à la réactivation d’anciens flux migratoires des pays de l’Europe du Sud (Portugal, Espagne). Par ailleurs, une préférence à l’appartenance communautaire européenne pour les diplômé(e)s venu(e)s de l’Est ou de l’Europe du Sud s’opérerait au « détriment » d’autres filières migratoires plus anciennes des pays d’Afrique (maghrébines et subsaharienne), dont les conditions d’embauche et les modalités d’équivalence des diplômes seraient désormais plus sélectives qu’auparavant.

Interroger le dispositif de sélection du recrutement de ces employés étrangers en évolution invite à réfléchir aux modalités de gestion d’une nouvelle hiérarchisation « transfrontière » des professions de santé à un moment de crise économique mondialisée et de compétitivité accrue sur le marché du travail à l’échelle euro-méditerranéenne.

Discipline

Sociologie

Domaines de recherche

Sociologie des migrations, sociologie des mobilités, rapports sociaux de sexe, relations professionnelles, parcours, discriminations, espace euro-méditerranéen.

Cursus

·         2010/2011 : Bourse post-doctorale d’excellence FNRS, Université Catholique de Louvain-la-Neuve (BE), Département de Sciences Politiques et Sociales, Unité d’Anthropologie et de Sociologie (ANSO), « Aménagement de la fin de carrière et maintien en emploi : étude comparée Wallonie-Bruxelles/Québec de la médiation sectorielle et des différences de genre », Responsables Bernard Fusulier (chercheur qualifié FNRS) et Diane-Gabrielle Tremblay (UQUAM, Québec) ;

·         2009/2010 : Bourse post-doctorale d’excellence FNRS, Université Catholique de Louvain-la-Neuve (BE), Département de Sciences Politiques et Sociales, Unité d’Anthropologie et de Sociologie (ANSO), « L’articulation vie professionnelle, vie familiale pour un groupe d’infirmières/ers dans le Brabant Wallon : approche genrée de la profession », Responsable scientifique Bernard Fusulier, Professeur, chercheur qualifié FNRS, UCL, Belgique.

·         2008 : Chargée d’étude à l’I.N.E.D., « Les modalités sociales et institutionnelles du sous-enregistrement statistique des maladies professionnelles à partir du cas de la silicose », Responsable scientifique Paul-André Rosental Directeur d’études Sciences Po, Paris/INED.

·         2007 : Doctorat en Sociologie, E.H.E.S.S. de Marseille (S.H.A.D.Y.C.) Migration nationale ou migrations régionales ? Familles piémontaises et familles siciliennes en Provence de 1945 à nos jours , sous la direction de P.-A. Rosental. Lauréat Prix Meilleure thèse 2008, Fondazion Altreitalie, Turin.

·         2000 : DEA en Sciences Sociales, EHESS de Marseille, directeur J.-C. Chamboredon, allocation pour la spécialisation à l’étranger, Facoltà di Scienza Politiche, Università degli Studi di Palemo (Italie).

Post-doctorants 2013
Francesca Sirna