Francesco Massa

Position actuelle

Collaborateur scientifique du Département des Sciences de l'Antiquité de l'université de Genève dans le cadre du projet FNS-Ambizione depuis 2015.

Page personnelle : https://www.unige.ch/lettres/antic/unites/hr/enseignants/massa/

Courriel :Francesco.Massa@unige.ch

 

Postdoc Labexmed

Accueilli au Centre Paul-Albert Février - Textes et Documents de la Méditerranée antique et médiévale (TDMAM, UMR 7297), Maison méditerranéenne des sciences de l’Homme. 

 

Projet de recherche

«  Tracer des frontières entre 'paganisme', 'christianisme' et 'judaÏsme' : la naissance d'une histoire des religions chrétienne au IVe siècle de notre ère »

Dans une période marquée par les changements consécutifs au règne de Constantin, l’analyse des traités polémiques chrétiens permet de souligner un certain nombre de processus – littéraires, rhétoriques et idéologiques – qui avaient comme but de tracer des frontières entre « paganisme », « judaïsme » et « christianisme » et de fabriquer une « identité chrétienne ». Cette identité était construite en opposition aux identités « païenne » et « juive ». Partant de l’observatoire privilégié que constitue la période constantinienne, ma recherche s’attachera à examiner les opérations intellectuelles dans le contexte des mutations religieuses – réelles et/ou idéalisées – produites dans les années qui ont suivi l’ ‘Édit de Milan’ de Constantin, en 313. Les analyses se concentreront sur une sélection de textes polémiques chrétiens qui se proposent de déconstruire les pratiques religieuses grecques et romaines, sans oublier le problème du rapport avec la tradition juive : 1. Lactance, Les institutions divines ; 2. Eusèbe de Césarée, La Préparation évangélique ; 3. Athanase d’Alexandrie, Contre les païens. Cette recherche permettra de réfléchir la construction d’une vision anthropologique de l’histoire de l’humanité et d’une systématisation de l’histoire des croyances et des pratiques religieuses qui a conduit les auteurs chrétiens à jeter les fondations d’une ‘histoire’ des religions.

 

« Drawing the boundaries between “Paganism”, “Christianity” and “Judaism”. The emergence of a history of  Christian religions in the 4th Century A.D. »

In a period marked by the changes which followed the Reign of Constantine, the analysis of Christian polemical treaties allow us to underline a series of processes –literary, rhetoric and ideological – that aim to define the boundaries between “Paganism”, “Judaism” and “Christianity” and to build a “Christian identity”, as opposed to  a “Pagan” and a “Jewish” one. Christian authors thus try to construe a new history of religion in order to justify the shift from ancient religions to Christianity. The study will examine a selection of four Christian texts concerning religious practices in the Greco-Roman World. Whilst deconstructing these practices the analysis will also look at the issue of the relationship with the Jewish tradition. The research will focus on the following texts: 1. Lactantius, The Divine Institutes (books I-III); 2. Athanasius of Alexandria, Against the Heathens; 3. Eusebius of Caesarea, Preparation for the Gospel (books I-VI). The aim is to reflect on the construction of a new anthropological vision of the history of humanity and on the systemisation of the history of religious beliefs and practices which led Christian authors to lay the foundations of a “history” of religions.   

Discipline

Histoire romaine, Histoire des religions

Domaines de recherche

·                     Cohabitations et interactions religieuses entre « païens » et « chrétiens » (IIe-IVe siècles).

·                     Les dieux païens dans les sources littéraires et iconographiques chrétiennes.

·                     La construction du « paganisme » et d’une histoire chrétienne des religions au IVe siècle.

·                     Le rôle des divinités dans le théâtre d’Euripide.

Cursus

·         2012-2013 : Chercheur postdoctorant, LabEx HASTEC, Paris, UMR 8584 Laboratoire d'études sur les monothéismes (LEM).

·         2011-2012 : Chercheur postdoctorant, Université de Genève (Unité d’Histoire des Religions).

·         2008-2011 : Doctorat en Histoire des Religions, co-tutelle EPHE/UMR 8210 AnHiMA & Fondazione San Carlo, Modène. Titre de la thèse : Entre la vigne et la croix. Dionysos dans les discours littéraires et figurés chrétiens (IIe-IVe s.). Directeurs : Nicole Belayche et Giovanni Filoramo.

·         2005-2007 : Master en Philologie et Littératures Classiques (Université de Pavie).

·         2001-2004 : Licence en Antiquités Classiques et Orientales (Université de Pavie).

Activités de recherche

·         Membre associé de l'UMR 8210 Anthropologie et Histoire des Mondes Antiques (AnHiMA), Paris.

·         Membre de l’Atelier "Traduire le dictionnaire des faits religieux", organisé par le Centre d’études interdisciplinaires des faits religieux (CEIFR), Paris, et dirigé par R. Azria et D. Iogna-Prat ;

·         Membre du Programme "Chronologies des évolutions religieuses : formes religieuses, pratiques et agents cultuels (IIe siècle avant – Ier siècle de notre ère) (CHRONOS)", organisé par l’UMR 8210 ANHiMA et dirigé par N. Belayche ; co-organisation de l’axe sur les « cultes à mystères » 

·         Membre associé du LabEx HASTEC (Histoire et anthropologie des savoirs, techniques et croyances), Paris ;

·         Membre du Groupe de recherche international "Estudis sobre literatura grega antiga i la seva recepciò" (ELGAR), piloté par l’Université de Barcelone ;

·         Membre du comité scientifique du "Centro di Ricerca Interdipartimentale e Multimediale sul Teatro Antico" (C.R.I.M.T.A.) de l’Université de Pavie ;

·         Membre du comité de rédaction de la revue Mythos. Rivista di Storia delle religioni (Palerme).

·         Membre du comité de rédaction de la revue Asdiwal. Revue genevoise d’anthropologie et d’histoire des religions (Genève).

Publications

Ouvrages :

Tra la vigna e la croce. Dioniso nei discorsi letterari e figurativi cristiani (II-IV s.), Stuttgart, Franz Steiner (« Potsdamer Altertumswissenschaftliche Beiträge » 47), 2014.

Co-éditeur:

Écrire dans les pratiques rituelles antiques : identités et autorités, N. Belayche et F. Massa (éds.), Revue de l’Histoire des Religions, 230, 2 (2013), p. 153-295.

Collaboration à l’édition:

Le savoir des religions. Fragments d’historiographie religieuse, sous la direction de D. Barbu, Ph. Borgeaud, M. Lozat, N. Meylan et A.-C. Rendu Loisel, avec la collaboration de F. Massa, Lausanne, In Folio, 2014.

Articles :

Sur les interactions et les cohabitations religieuses entre « païens » et « chrétiens » :

- « L’accusation de ‘dionysisme’ : un paradigme de la condamnation et de l’exclusion religieuse à l’époque impériale », dans Ph. Borgeaud et al. (éds.), Le savoir des religions. Fragments d’historiographie religieuse, Lausanne, In Folio, 2014, p. 263-290.

- « Confrontare per distruggere : Firmico Materno e l’origine diabolica dei culti orientali », Studi e Materiali di Storia delle Religioni 79, 2 (2013), p. 493-509.

- « La guerre des vérités entre IIe et IIIe siècles : stratégies chrétiennes de représentation de la fiction païenne », Pallas 91 (2013), p. 121-134.

- « The Meeting between Dionysus and the Christians in the Historiographical Debate of the XIX and XX Centuries », Historia Religionum 4 (2012), p. 159-182.

- « La promotion des Bacchantes d’Euripide chez les Pères de l’Eglise », Cahiers du Centre G. Glotz 21 (2010), p. 419-434.

- « Tra adesione dionisiaca e conversione cristiana : Clemente di Alessandria e il Tiresia delle Baccanti di Euripide », Quaderni Urbinati di Cultura Classica 97, 1 (2011), p. 147-166.

- « In forma di serpente : incesti, mostri e diavoli nella condanna cristiana dei culti dionisiaci », dans N. Cusumano, V. Andò (éds.), Come bestie? Forme e paradossi della violenza tra mondo antico e disagio contemporaneo, Caltanisetta-Roma, Sciascia, 2010, p. 235-256.

Sur les cultes et les mythes dionysiaques :

-  « Écrire pour Dionysos : la présence de textes écrits dans les rituels dionysiaques », Revue de l’Histoire des Religions 230, 2 (2013), p. 209-232.

- « Sacerdotesse, riformatrici ed educatrici : pratiche femminili nella trasmissione dei saperi dionisiaci », Storia delle Donne 8 (2012), p. 105-125

[http://www.fupress.net/index.php/sdd/article/view/11893].

- « Relire les émotions de Dionysos à l’époque impériale : de Plutarque aux chrétiens », Mythos. Rivista di Storia delle Religioni 4 n.s. (2010), p. 83-98.

Sur l’histoire des religions antiques :

- (avec N. Belayche) « Écrire dans les pratiques rituelles de la Méditerranée antique. Identités et autorités. Avant-propos », Revue de l’Histoire des Religions 230, 2 (2013), p. 155-165.

- « Interpretatio », notice du Dictionnaire dynamique des faits religieux, à paraître en ligne.

Sur le théâtre grec antique et sa réception :

- « Parigi, 1920-1930 : l’epidemia edipica », dans P. Pinotti, M. Stella (éds.), Edipo. Margini, confini, periferie, Pisa, ETS, 2013, p. 257-286.

- « Tra gli dèi dello Ione. Dioniso e il figlio di Apollo », Dioniso. Rivista di Studi sul Teatro Antico 2 (2012), p. 93-112.

- « Étrangères et pèlerines : quel monde pour les femmes phéniciennes ? (Euripide, Phéniciennes 202-260) », dans I. Milliat-Pilot (éd.), Texte du Monde, Monde du Texte, préface par C. Calame, Grenoble, Millon, 2010, p. 151-163.

- (avec S. Caneva), « Théâtre et histoire dans l’Athènes du Ve siècle. En écho au Colloque International La Storia sulla scena attica di V secolo », Anabases 12 (2010), p. 183-192.

- « Dioniso e Apollo dal teatro attico alla cultura imperiale : i tratti salienti di un complesso quadro documentario », Mythos. Rivista di Storia delle Religioni 1 n.s. (2006-2007), p. 77-92.

Comptes-rendus (sélection):

- Giuliano l’Apostata, Discorso su Helios Re, testo, traduzione e commento di A. Mastrocinque, Nordhausen, T. Bautz, 2011, Bryn Mawr Classical Review 2013.12.48  
[http://www.bmcreview.org/2013/12/20131248.html].

- L. Bricault, C. Bonnet, Panthée. Religious Transformations in the Graeco-Roman Empire, Leiden-Boston, Brill, 2013, Mythos. Rivista di Storia delle Religioni 7 (2013), p. 183-186.

- M. Herrero, Tradicion orfica y cristianismo antiguo, Madrid, Trotta, 2007, Rivista di Storia del Cristianesimo 7, 1 (2010), p. 273-275.

- P. Athanassiadi, Vers la pensée unique. La montée de l’intolérance dans l’Antiquité tardive, Paris, Les Belles Lettres, 2010, Asdiwal 6 (2011), p. 195-196.

- G. Sfameni Gasparro, Dio unico, pluralità e monarchia divina. Esperienze religiose e teologiche nel mondo tardo-antico, Brescia, Morcelliana, 2010, Kernos 25 (2012), p. 383-385.

- P. Judet de la Combe, Les tragédies grecques sont-elles tragiques ? Théâtre et théorie, Montrouge, Bayard, 2010, Athenaeum 101, 2 (2013), p. 736-739.

Post-doctorants 2013
Francesco Massa