Yann Philippe Tastevin

Position actuelle

Depuis 2014, Yann Philippe Tastevin est chargé de recherche au CNRS, rattaché au Laboratoire Interdisciplinaire Solidarités, Sociétés, Territoires (LISST, UMR 5193).

Page personnelle : http://lisst.univ-tlse2.fr/accueil/equipes-de-recherche/centre-interdisciplinaire-d-etudes-urbaines-cieu-/annuaire/tastevin-yann-philippe-476175.kjsp?RH=1465205779892

Courriel : philippe.tastevin@gmail.com

 

Postdoctorat LabexMed-MuCEM

Accueilli au  Centre Norbert Elias (CNELIAS, UMR 8562) et au Musée des Civilisations de l’Europe et de la Méditerranée (MuCEM).

 

Projet de recherche

 

AUTOMOBILES A LA CASSE ? Anthropologies des pratiques de récupération mécaniques en Méditerranée 

Si certains voient à travers les acquisitions d’objets hors d’usage le signe d’une dépendance technologique de l’Afrique, le détournement des véhicules européens en fin de vie permet le développement d’activités de récupération de pièces détachées et de reconditionnement de véhicules. Toute une industrie artisanale se redéploie autour de la réutilisation des restes automobiles. Avec le retour des pénuries, les piècesd'origine sont plus souvent indisponibles ou beaucoup trop chères. Avec l’effondrement des pouvoirs d’achat, même les copies de qualité inférieure produites en Inde ou en Chine deviennent inaccessibles pour beaucoup. Dès lors, les clientèles appauvries retournent dans les marchés où les vieux moteurs sont cannibalisés, où les pièces rejetées par l’organisation industrielle de l’obsolescence sont les plus ingénieusement « revitalisées » ou réutilisées pour prolonger la vie d’un parc roulant qui serait ailleurs déjà mort. Ce projet voudrait décrire en bout de chaîne le travail de récupération, en montrant comment des mécanicienssabotent la contradiction inconciliable de l’artisanat et de l’industriel par la confection paradoxale de pièces à partir d’autres pièces. Leur médiation ne s’appuie pas seulement sur leur compréhension intime de la mécanique automobile, mais aussi et surtout sur un type unique de connaissances ou comment la faire fonctionner en situation de pénurie de biens. L’originalité de ma démarche réside dans l’exploration simultanée des activités de remanufacturing sur les deux rives de la Méditerrannée aujourd’hui en pleine expansion. Les matériaux d’objets préexistants sont désormais convoités comme réservoirs de substances temporairement stabilisées. Gisement de matières premières secondaires pour les constructeurs ou source des filières transnationales de composants automobiles, il s’agit de suivre les flux de composants, de dessiner les contours des chaînes de réutilisation, d’étendre finalement l'ethnographie de l’ingénierie des chaînes d’assemblage aux entrepreneurs des casses automobiles, des ateliers mécaniques aux savoir-faire de mécaniciens, ajusteurs, électriciens dans différents contextes, pour comparer des filières de reconstruction non pas à la marge mais au cœur du système automobile africain.

Discipline

 Anthropologie

Domaines de recherche

  •  Circulation des technologies et des savoir-faire
  •  Comparaison des modes de composition technologique et les cultures techniques de l’innovation

Cursus

·         2012-2013 : Chercheur postdoctorant, LabEx SMS, Toulouse, UMR 5193, Laboratoire Interdisciplinaire Solidarités, Sociétés, Territoires (LISST, CNRS, EHESS).

·         2005-2012 : Doctorat en Ethnologie : Autorickshaw : Émergence et recompositions d’une filière entre l’Inde, l’Égypte et le Congo, sous la direction de Jean-Charles Depaule (CNRS, IIAC-LAU). École Doctorale 395 « Milieux, Cultures et Sociétés du Passé et du Présent », Université de Paris Ouest Nanterre La Défense, Maison de l’Archéologie et de l’Ethnologie, Laboratoire d’Ethnologie et de Sociologie Comparative à Nanterre (UMR 7186). Mention très honorable avec les félicitations du Jury à l’unanimité.

·       2004-2005 : Diplôme d’Études Approfondies d’Ethnologie (Université Lumière Lyon II) : « Gestion urbaine et traitement de l’ordure : les arrangements locaux de la mise au propre d’Alexandrie », sous la direction d’Alain Battegay et de Thierry Boissière

·         2003-2004 : Maîtrise d’Ethnologie (Université Lumière Lyon II) : « Les usages du métro du Caire »¸ sous la direction de Jean Métral et d’Alain Battegay

Activités de recherche

·         Membre du département de la recherche du MuCEM dirigé par Denis Chevallier

·         Membre du programme « Les formes d’action et d’évolution des techniques » porté par la revue Technique&Culture et coordonné par Frédéric Joulian (EHESS) au Centre Norbert Elias (CNRS, EHESS, Marseille)

·         Membre de l’axe « Mobilités, Réseaux et Migrations » du Labex Structurations des Mondes Sociaux (Univ. Toulouse, LISST), coordonné par Olivier Pliez (CNRS), Chantal Bordes-Benayoun (CNRS) et Alain Tarrius (CNRS).

·         Membre du programme ECOMIG – « Economic crises, Migration and Development in Egypt » coordonné par Sophie Bava (IRD, LEPED) et Mustapha Kamal El Sayyid (Université du Caire, PID).

·         Membre de l’ANR SUBURBIN – « Subaltern Urbanization in India »  coordonné par Éric Denis (CNRS, IFP à Pondichéry) et Marie-Hélène Zehra (IRD, CSH à Delhi).

·         Membre de l’ARTMAP - « Observatoire anthropologique » des innovations  coordonné par Emmanuel Grimaud (CNRS, LESC) et Denis Vidal (IRD, URMIS).

Publications

 Ouvrages et numéros de revue

-          Tastevin YP. (2014).  Autorickshaw : émergence et recomposition d’une filière entre l’Inde, l’Égypte et le Congo. Paris, éditions Karthala, collection « Terre et gens d’Islam »  (accepté, à paraitre en 2014)

-          Depaule J-C., Tastevin YP. (2014). Le métro du Caire. Marseille, éditions Le bec en l'air. (accepté, à paraitre en 2014)

-          Furniss J., Tastevin YP. (éd.)   « Réparer le monde : excès, reste et innovation », Techniques & Culture n°65. Pilotage de rencontres scientifiques et éditoriales

Articles publiés dans les revues à comité de lecture

-          Tastevin YP. (2014), « Bajaj en Égypte ou la diffusion discrète de l’autorickshaw en Afrique », Autrepart, n°70.

-          Tastevin YP. (2012), « Le Rickshaw (1948 - ?), A success story », Techniques & Culture, n°58, pp. 264-277. http://tc.revues.org/6306

-          Depaule J-C., Tastevin YP. (2006), « Deux ethnologues dans le métro », Égypte/Monde arabe, n°3, pp. 23-33. http://ema.revues.org/index1073.html

Chapitres d’ouvrages

-          Tastevin YP, Rahman M.(2014), “The RN Road Market, Jessore, Bangladesh”, Informal Market Worlds ATLAS, Rotterdam, Nai010 Publishers. http://www.othermarkets.org

-          Tastevin YP.(2014), « Du reengineering à la formation d’un « district industriel » du camion à Tiruchengodu », Subaltern Urbanization in India, Denis E., Zehra M-H. (dir.), New Delhi, Springer.

-          Tastevin YP. (2011), « Panne de transmission : une chronique mécanique de la diffusion de l’autorickshaw », Profils d’objets, Wateau F., Perlès C., Soulier P. (dir.), Actes de Colloque de la Maison René-Ginouvès, pp. 231-242

-          Tastevin YP. (2007), « L’Autorickshaw en Égypte : une épopée provinciale ». Denis, Éric (éd.) Villes et urbanisation des provinces égyptiennes. Vers l’écoumènopolis ? Paris, Karthala/CEDEJ, pp. 197-218

Rapports de recherche

-          Tastevin YP. (2013), « L’E-rickshaw » ou l’émergence de la mobilité électrique en Asie. Rapport final. Renault, 169 p.

-          Bellanger F., Tastevin YP. (2012), « Africa Cars : questions et hypothèses sur l’évolution de l’automobile en Afrique sub-saharienne à l’horizon 2020-2030 ». Rapport final. Renault, 192 p.

-          Tastevin YP. (2010) « Les archipels de la Goutte d’Or. Analyse anthropologique d’une métropolisation bis ». Rapport final. PUCA/CNRS, pp. 89-158  http://urbamet.documentation.developpement-durable.gouv.fr/00112970.pdf

Post-doctorants 2013
Yann Philippe Tastevin