Ibrahim Shaddoud

Photographie de Ibrahim Shaddoud

Position actuelle

Depuis le 1er septembre 2018, Ibrahim Shaddoud est boursier de la Fondation Gerda Henkel, accueilli au laboratoire LA3M.

Page web personnelle :http://la3m.cnrs.fr/pages/acteurs/shaddoud/shaddoud.php

Courriel : ibshaddoud@mmsh.univ-aix.fr

Postdoctorat LabexMed Fondation Gerda Henkel

Accueilli au Laboratoire d’archéologie médiévale et moderne en Méditerranée (LA3M, UMR 7298)
Maison méditerranéenne des sciences de l’Homme

 

Projet de recherche

« Patrimoine matériel et immatériel : confronter pour comprendre »

Après trois années de guerre en Syrie, des sites archéologiques, des musées et des monuments historiques ont été endommagés à des degrés variés par les combats, les pillages et les fouilles illégales. Depuis 2012, l’Unesco, l’Union Européenne et d’autres organismes appellent les belligérants à épargner le patrimoine de la Syrie et sensibilisent la communauté internationale sur la nécessité de protéger ce riche héritage culturel pour le bénéfice des générations futures. Si ce patrimoine bâti et mobilier est dramatiquement au cœur de l’actualité, il en existe un moins facilement perceptible et encore plus fragile, celui des savoir-faire, des techniques, des pratiques et des traditions. Ce patrimoine immatériel est d’autant plus menacé qu’il repose sur des individus. Il risque d’être oublié et perdu dans les efforts de reconstruction du pays. C’est à cet objet de recherche que je souhaiterais consacrer mon projet post-doctoral en mettant en œuvre une méthode innovante pour le monde islamique. Elle consiste à exploiter conjointement les textes arabes, les miniatures, le mobilier archéologique, en l’occurrence la céramique, et les enquêtes ethnographiques afin de mettre en évidence la survivance de techniques de fabrication et de savoir-faire et de rendre explicite des traditions culturelles et des usages modernes. La lecture croisée des sources se fera selon trois axes. Il s’agit de questionner les objets et les pratiques en analysant et décrivant la fonction souvent perdue de certaines catégories de poterie, en renseignant des procédés techniques aux longues permanences marquées ou non d’interruption, en témoignant de la disparition ou de la substitution progressive de certains objets qui avaient perduré dans leurs fonctionnalités et leurs usages jusqu’à nos jours. Dans ce cadre, mes recherches se limiteront, pour 2015, à la Syrie entre le IXe et le XIIe siècle.

Discipline

Archéologie

Domaines de recherche

Etudes des céramiques d’époque islamique au Bilâd al-Châm (IXe-XVe siècles)

Archéologie du monde islamique

Histoire islamique

Cursus

2009-2014 : Doctorat « Céramiques des forteresses croisées, ismaéliennes, ayyoubides et mameloukes de Syrie du Nord » dirigée par V. François (CNRS-LA3M), Aix-Marseille Université.

Boursier de la Fondation Aga Khan (2009-2013)

2003-2011 : Directeur des fouilles pour la région de Hama, Direction Générale des Antiquités et des Musées de Syrie

2003-2007 : Conservateur au musée de Hama et responsable de l’archéologie pour la région

2004-2006 : Pensionnaire de l’Institut Français du Proche-Orient de Damas

2003 : Diplôme d’Etudes supérieures d’histoire antique, Université de Damas

2000 : Licence d’histoire, Université de Damas

Activités de terrain

Participation aux fouilles et aux prospections en Syrie : à Damas (1997-2003) ; Jund Yarez (1998) ; Massyaf (1998-2008, 2011) ; Qatana et Homs (2001) ; citadelle d’al-Kahef (2003) ; Tell al-Nasriyah (2009)

Direction de chantiers archéologiques en Syrie : Shumimis (2005-2006, 2008-2011) ; Abou-Koubais (2006) ; Shayzar (2007) ; Tell Dahrte-Al-Mnttar (2003-2009)

Co-direction de chantiers archéologiques en Syrie :

Al Andarin (2010) avec le Prof. Ch. Strube (Ruprecht-Karls-Universität Heidelelberg) et le Dr. M. Mundell Mango (Oxford University)

Tell al-Nasriyah (2009-2010) avec le Prof. D. Parayre (Université de Lille)

Etude des céramiques de la mission « Siljilmâsa : ville, oasis, carrefour », mission franco-marocaine dirigée par F.-X. Fauvel (CNRS, Traces, Toulouse) et L. Erbati (professeur INSAP, Rabat), octobre 2012.

Conférences, séminaires et colloques 

    •    10 mars 2014 : « Nouvel atelier de poterie d’époque abbasside à Raqqa (Syrie) »,  Séminaire Artisanat et métiers en Méditerranée médiévale sous la direction de  H. Amouric, M. Ouerfelli (LA3M).

    •    3 juin 2013 : « La céramique médiévale de Sijilmâsa : nouveaux résultats et nouvelles perspectives », Table-Ronde Sijilmâsa et les relations transsahariennes au Moyen-Âge, Centre Jacques Berque, Rabat.

    •    14 décembre 2012 : «  Les vestiges de l’occupation islamique à Tell Nasriyah dans la vallée de l’Oronte, milieu XIIe-premier tiers du XIVe siècle », Colloque international La géographie historique de la moyenne vallée de l’Oronte de l’époque d’Ebla à l’époque médiévale, Pr. D. Parayre (Université de Lille), Paris, 13-14 décembre 2012.

    •    23 octobre 2012 : « Production de poterie chez les Nizarîtes de Syrie : l'atelier de Massyaf (milieu XIIe-premier tiers du XIVe siècle) », Xe Congresso Internacional, A Cerâmica medieval no Mediterrâneo, Silves, 22-27 novembre 2012. 

    •    7 mai 2010 : « Céramiques d’époque fatimide à Damas. Fouilles à la citadelle et à Bab Kissan », Colloque international Céramiques islamiques au Bilâd al-Châm : études de contextes de l’époque omeyyade à l’époque ottomane, organisé par V. François (CNRS-LA3M), Maison Méditerranéenne des Sciences de l’Homme, Aix-en-Provence, 6 et 7 mai. 

    •    2007 : Hama, Musée national, colloque international Hama, Apamée et  l’Oronte organisé par la DGAMS.


Publications

 •    Shaddoud, sous presse : « Production de poterie chez les Nizarîtes de Syrie : l'atelier de Massyaf (milieu XIIe-premier tiers du XIVe siècle) », Xe Congresso Internacional, A Cerâmica medieval no Mediterrâneo, Silves, 22-27 novembre 2012. 

    •    Shaddoud, sous presse : « Les vestiges de l’occupation islamique à Tell Al-Nasriyah dans la vallée de l’Oronte  (milieu XIIe-premier tiers XIVe siècle) », Syria. 

    •    V. François, I. Shaddoud, 2013 : « Nouvel atelier de potier d’époque abbasside au sud de Tell Abou Ali à Raqqa », Journal of Western Asiatic Studies, al-Rafidan XXXIV, p. 21-81. 

    •    Shaddoud, 2011 : « Céramiques d’époque fatimide à Damas. Fouilles à la citadelle et à Bab Kissan», Journal of Western Asiatic Studies, al-Rafidan XXXII, p. 246-257. 

    •    Shaddoud, 2010 : « Tell al Nasriyé, rapport préliminaire sur les céramiques islamiques. Campagne 2008 », Studia Orontica VII-VIII, p. 50-55.


Post-doctorants 2014
Ibrahim Shaddoud