Erminia Chiara Calabrese

Photographie de Erminia Chiara Calabrese

Position actuelle

Postdoctorante EHESS au Centre d'études en sciences sociales du religieux (CéSor) depuis octobre 2017.

Page personnelle : http://cesor.ehess.fr/2017/10/10/erminia-chiara-calabrese/

Courriel : erminia.calabrese@gmail.com

 

Postdoctorat LabexMed Incoming

Accueillie à l'Institut de recherches et d’études sur le monde arabe et musulman (IREMAM, UMR 7310), Maison méditerranéenne des sciences de l’homme.

 

PROJET DE RECHERCHE


“ Le Hezbollah en Syrie. Discours, grammaire symbolique et pratiques militantes “


Partant du constat de certains changements dans les enjeux politiques et identitaires du Hezbollah libanais, cette recherche envisage d’analyser les redéfinitions et les évolutions du discours, de la grammaire symbolique et des pratiques militantes au sein du Hezbollah dans les différentes phases de ce conflit commencé en 2011 suite à la révolte syrienne. Il ne s’agira pas tant ici d’expliquer pourquoi l’intervention militaire du Hezbollah en Syrie a eu lieu, mais plutôt comment ce processus de mise en oeuvre d’un engagement, voire d’une mobilisation, s’est déroulé.

D’un côté, il s’agira d’analyser les différents dispositifs de mobilisation que le Hezbollah a mis en place afin de légitimer son intervention militaire aux côtés des troupes de Bachar al-Assad. De l’autre, de voir de quelle manière les dynamiques conflictuelles et violentes de cette intervention influent sur les trajectoires militantes et sur la construction des subjectivités militantes au sein du parti. À partir d’une approche multidisciplinaire conjuguant anthropologie, sociologie et histoire, ce projet s’inscrit au croisement de la sociologie des mobilisations, notamment en situation de conflit, et celle de l’engagement.

À travers ces axes, analysés de manière transversale, il sera possible de voir en creux quelles négociations s’engagent entre l’institution et les militants et de comprendre comment se gèrent les transformations dictées par des contextes marqués par des changements liés aux processus révolutionnaires en cours dans le monde arabe.

 

« Hizbullah in Syria: Discourse, symbolic grammar and militant practices »

Based on the observation of some changes in the political and identity issues of the Lebanese Hizbullah, this research intends to analyze the redefinition and evolution of the discourse, the symbolic grammar and militant practices within Hizbullah in the different phases of the conflict that began in 2011 following the Syrian revolt. It is not about why Hizbullah's military intervention in Syria took place, but rather how the implementation process of engagement, or rather mobilization, took place.

On the one hand, it will analyze how Hizbullah proceeded by mobilizing several levels to justify its military intervention alongside the troops of Bashar al-Assad. On the other hand, to see how the violent dynamics of this intervention affects the militant trajectories and the construction of the militants subjectivity within the party. From a multidisciplinary approach combining anthropology, sociology and history, this project is at the intersection of sociology of mobilization, notably in conflict situations, and that of commitment.

Through these axes, analyzed in a transversal way, it will be possible to see what negotiations hollow undertake between the institution and the militants and understand how to manage the changes dictated by contexts marked by changes related to the revolutionary process during the Arab world.

 

DISCIPLINE

Sociologie politique


DOMAINES DE RECHERCHE

  • Sociologie de l’engagement dans le monde arabe
  • Sociologie des mobilisations
  • Conflits contemporains et violences de guerres
  • Chiisme politique


CURSUS

  • 2014 : Chercheuse post-doctorante, Programme ArabSpring (Marie Curie), « Social mouvements and mobilisation typologies in the Arab Spring », Université Rovira i Virgili, Tarragona, Espagne. 
  • 2007-2014 : Doctorat en Histoire contemporaine, Université Rovira i Virgili, Tarragona, Espagne. Titre de la thèse : Militer au Hezbollah dans la banlieue sud de Beyrouth. (2005-
  • 2011). Directeurs : Joseph Maila et Enric Olive Serret.
  • 2005-2007 : Master en Histoire/ Monde musulman (Université Rovira i Virgili, Tarragona).
  • 1998-2003: Licence en Langues et Littérature arabe (Université L’Orientale de Naples).


ACTIVITES DE RECHERCHE

  • Chercheuse associée, Center for Arab and Middle Eastern Studies (CAMES), American University of Beirut
  • Chercheuse associée, Institut de Sciences Politiques, Université Saint Joseph, Beyrouth
  • Chercheuse associée, Chaire Unesco pour le dialogue interculturel, Université Rovira i Virgili

 

PUBLICATIONS

OUVRAGES :

  • Militer au Hezbollah dans la banlieue sud de Beyrouth, en cours d’évaluation aux Presses de l’IFPO (coll. Etudes contemporaines)


ARTICLES :

  • « Al-Ghâlibûn: le Hezbollah et la mise en récit de la « société de la résistance » au Liban», Revue des mondes musulmans et de la Méditerranée 134, décembre 2013, p.171-181.
  • « Hizb Allāh: muqāwamah or le tournant culturel» , La Rivista di Arablit, III, 5,2013, p.67-76.


COMPTES RENDUS :

  • Deeb Lara et Harb Mona, Leisurely Islam. Negotiating Geography and Morality in Shi’ite South Beirut, Princeton, Princeton University Press, 2013, 286 p. », Revue des mondes musulmans et de la Méditerranée,
  • Daher, Aurèlie, Le Hezbollah. Mobilisation et pouvoir, Paris, PUF, 2014, 480 p. in Politique étrangère, Printemps 2015, p.225.
Post-doctorants 2015
Erminia Chiara Calabrese