Milena Mimmo

Photographie de Milena Mimmo

Postdoctorat LabexMed

UMR 7299 Centre Camille Jullian – Histoire et archéologie de la Méditerranée et de l'Afrique (CCJ),
Maison méditerranéenne des sciences del’homme,
Courriel : milena.mimmo@gmail.com

 

PROJET DE RECHERCHE


« Le stockage à Trastevere. Rôle et évolution d'un quartier commercial de la Rome antique »

La « forme anticipatoire » du système de mondialisation atteinte à l’époque romaine est ici considérée à travers les échanges commerciaux qui traversent la Méditerranée et dans lesquels Rome s’inscrit comme moteur et activateur du système de circulation. L’optique du projet se focalise directement à l’intérieur de la ville de Rome, mégapole de fonctionnement complexe, dans laquelle un réseau d’infrastructures, parmi lesquels les entrepôts, coopéraient pour garantir une organisation logistique efficiente de son approvisionnement. En particulier le projet est consacré à l’étude du quartier de Trastevere en analysant ses entrepôts. L’objectif principal est d’accroitre les connaissances liées à ce quartier afin d’atteindre le niveau de celles acquises pour la plaine sub-aventine, bien mieux étudiée. On pourra seulement alors évaluer avec précision la portée associée des deux plus grandes aires commerciales de Rome.

Le projet vise en particulier à développer trois aspects importants concernant le stockage dans le quartier antique du Trastevere.

A – Identification, datation et analyse des caractéristiques techniques des entrepôts romains connus dans le Trastevere. Particulièrement intéressante est la possibilité d’intégrer les données de la Forma Urbis sévérienne avec la documentation d’archives et les données de fouilles. Un autre objectif est l’encadrement chronologique de l’évolution de la zone du Trastevere grâce au perfectionnement de la datation des structures par rapport au nivellement au III siècle ap. J.-C. proposé par la Forma Urbis.

B – Analyse urbanistique et topographique des activités de stockage. L’objectif est de comprendre l’organisation urbanistique du quartier : il s’agit donc d’évaluer le rôle des entrepôts en relation avec les édifices consacrés à la production et à la transformation artisanale ; les édifices résidentiels ; les quais, le fleuve, la viabilité et les décharges, pour mettre en évidence les dynamiques de circulation des marchandises dans le Trastevere et les avantages et désavantages logistiques pendant les périodes de réception et de distribution dans le reste de la ville.

C – Interprétation des dynamiques de développement des activités de stockage. L’objectif principal est l’identification des motivations et des modalités qui ont déterminé cette expansion de la superficie urbaine dédiée au stockage et comprendre quelle était la « vrai nature » des entrepôts du Trastevere, quel rôle alternatif pouvaient-ils jouer et, si possible, identifier le noyau urbain consacré non seulement à la réception mais aussi aux aménagements portuaires et à l’embarcation des marchandises au départ de la ville. En ce qui concerne les productions urbaines, Trastevere est considéré comme un des quartiers les plus actifs. Toutefois, on sait que Rome n’a pas particulièrement privilégié les productions dédiées à l’exportation. Ainsi, le concept « d’exportation » doit être abordé comme « marchandises au départ de la ville », pas nécessairement identifiées comme biens produits par l’Urbs, mais comme biens que l’Urbs remettait en circulation, comme chargement de retour des embarcations, déchets de production pour le remploi, marchandises précieuses et orientales elles-mêmes importées, et toute autre marchandise que notre recherche permettra d’identifier.

L’importance d’approfondir l’étude de ce quartier découle d’un travail réalisé à l’occasion d’une recherche doctorale consacrée aux structures de stockage de Rome à l’époque républicaine et impériale. Les instruments méthodologiques mis au service du projet prévoient : la recherche bibliographique ; l’utilisation de la documentation d’archives, en partie inédite ; l’analyse des sources écrites antiques (littéraires et épigraphiques) et des sources graphiques (Forma Urbis Romae) ; une série d’inspections sur place visant à l’étude des structures encore visibles (en accord avec la surintendance) ; la création d’un SIG .


« The storage system in Trastevere. Role and evolution of a commercial district in the ancient Rome »

The « anticipating form » of the globalization system reached during the Roman Age is analyzed in this research through the study of the trades which crossed the Mediterranean Sea and in which Rome played the role of a driving force, as well as a forerunner, of the whole system of goods circulation. The perspective of this project
focuses primarily on Rome: a mégapole with a complex functioning system within which
an infrastructural network (in which warehouses have to be considered) cooperated to
grant an efficient logistic organization for supplies. This project aims at considering
especially the Trastevere area through the study of its warehouses. The main purpose is
that of enriching the knowledge of this area in order to achieve the same level of
knowledge that was reached with the studies carried on the piana sub-aventina. In fact,
only when the data of both areas will have been equally collected it will be possible to
evaluate the combined range of the two biggest commercial areas of Rome.

This project aims to develop primarily three different aspects:

A - Identification, dating and analysis of technical features of the Roman warehouses of
Trastevere. It is particularly interesting the chance to complete the Severian Forma Urbis
data with the archival documentation and surveys-data. Another aim is that of
chronologically framing the evolution of the area of Trastevere thanks to the
improvement of the structures-dating, which Forma Urbis levels out at III century AD.

B - Urbanistic and topographic analysis of storage activities. The purpose is to understand
the urbanistic organization of the Trastevere trade area: evaluation of the role played by
warehouses regarding the productive buildings; with residential buildings; with docks,
with the river, with practicability and dumps, in order to underline the dynamics of
circulation of goods in the district and the logistical advantages and disadvantages faced
during acceptance and distribution effectuated in other areas of the city.

C - Interpretation of the dynamics of the storage activities development. The main purpose
is that of identifying the reasons and the modalities which determined the expansion of
the urban surface reserved to the storage, as well as to comprehend which was the “real
nature” of Trastevere warehouses: which role did they truly played? Could have they also
played an alternative one? Moreover, it would be interesting to identify, if possible, the
presence of an urban sector reserved not only to the acceptance, but also to the shipping
of goods.
Regarding urban productions, Trastevere is considered a quite dynamic system.
Nevertheless, it is widely known that the Ancient Rome as never been peculiarly inclined
towards exports. For this reason, the concept of exportation is here scrutinized as
“goods exiting from the Urbs”, not necessarily identified as “goods made in the Urbs”,
such as shiploads in return, production waste for recycling, valuable and Eastern goods,
being the latter imported, and all other type of goods that this research will allow to
identify.
The importance of increasing the study of this district originates from the work I
developed during my Phd Thesis, a study which was directed to the storage structures of
the city of Rome during the Republican and the Imperial Age. The methodology is based
on: bibliographic research; archival documentation; analysis of ancient written sources
(literary and epigraphic) and of graphic sources (Forma Urbis Romae); a series of surveys
to the still-preserved structures; the creation of a GIS.


DISCIPLINE

Archéologie romaine, Topographie et urbanisme ancien, Architecture ancienne


DOMAINES DE RECHERCHE

• Topographie et urbanisme de la ville de Rome ancienne.
• Aspects constructifs dans l'architecture romaine.
• Systèmes de stockage dans l'époque ancienne (époque républicaine et impériale).
• Topographie, urbanisme et viabilité de la ville de Adria (Italie) ancienne.
CURSUS
• 2010-2013 : Doctorat de recherche auprès de l’Université de Padue, XXVI° cycle. Directeur de Thèse : Maria Stella Busana. Date de soutenance: 12 Avril 2014. Titre de la thèse : Lo
stoccaggio delle merci a Roma. Analisi architettonica, topografica e funzionale dei magazzini di
età romana.
• 2005-2010 : Laurea Specialistica en archéologie (Rilievo e analisi tecnica dei monumenti
antichi) auprès de l’Université de Rome – La Sapienza. Directeur du mémoire : Carla Maria
Amici; Co-Directeur: Cairoli Fulvio Giuliani. Titre du mémoire : Roma. Horrea Vespasiani. Analisi tecnica e ricostruzione architettonica.
• 2001-2005 : Laurea Triennale en Conservazione dei Beni Culturali (Archéologie - Topographie
et urbanisme ancien) auprès de l’Université de Venise – Ca’ Foscari. Directeur du mémoire :
Anna Paola Mosca; Co-Directeur : Luigi Sperti – Raffaele Peretto. Titre du mémoire : Analisi
degli assi viari per la ricostruzione della topografia di Adria. Revisione dei dati d’archivio.


ACTIVITES DE RECHERCHE

• Portus (Fiumicino) - Entrepôts de Trajan, dirigé par Evelyne Bukowiecki. Porjet Entrepôts et
lieux de stockage dans le monde gréco-romain antique - Agence Nationale de la Recherche
(ANR) - Centre Camille Jullian (CCJ) - Institut de Recherche sur l'Architecture Antique (IRAA)/
Centre national de la recherche scientifique (CNRS) - École Française d’Athènes (AfA).
• Entrepôts de la ville de Rome – fiches pour la base de donnée en ligne www.entrepots-anr.fr.
Porjet Entrepôts et lieux de stockage dans le monde gréco-romain antique - Agence Nationale de la Recherche (ANR) - Centre Camille Jullian (CCJ) - Institut de Recherche sur l'Architecture
Antique (IRAA)/ Centre national de la recherche scientifique (CNRS) - École Française d’Athènes (AfA).
• Porticus Aemilia Project : Soprintendenza Speciale per i Beni Archeologici di Roma (SSBAR) -
Koninklijk Nederlands Instituut te Rome (KNIR) , dirigé par Renato Sebastiani et Gert-Jan
Burgers

 

PUBLICATIONS

OUVRAGE :

Lo stoccaggio delle merci a Roma. Analisi architettonica, topografica e funzionale dei
magazzini di età romana, en préparation.


Co-EDITEUR :

Les entrepôts de Trajan a Portus: Etude d’un complexe de stockage en milieu portuaire,
(ouvrage collectif), en préparation.


ARTICLES :

Sur les entrepôts de Rome:
- “Tabernae e cortili: spazi e risvolti multifunzionali dei magazzini Urbani”, dans S. Santoro
(ed.): Emptor et mercator, à paraître.
- “Le système des sols surélevés dans les entrepôts d’Ostie, de Portus et de Rome. Nouvelles
découvertes en cours” (avec Evelyne Bukowiecki, Camilla Panzieri et Renato Sebastiani),
dans Chankowski V., Lafon X., Virlouvet V. (dir.), Entrepôts et circuits de distribution en
Méditerranée antique (Actes du colloque d’Athènes, 22-24 octobre 2012), Suppléments BCH,
à paraître.
- “Roma, Horrea Vespasiani. Analisi tecnica e ricostruzione architettonica dell’edificio
occidentale: aspetti generali”,
- “Cella Civiciana”
- “Cella Groeisana”
- “Cella Lucceiana”
- “Cellae vinariae Nova et Arruntiana”
- “Horrea Caesaris”
- “Horrea Candelaria"
- “Horrea Chartaria”
- “Horrea Faeniana”
- “Horrea Graminaria”
- “Horrea Leoniana”
- “Horrea Nervae”
- “Horrea Piperataria”
- “Horrea Severiani”
- “Horreum ad Ludum Gallicum”
- “Magazzino di Trastevere 2 (FUR 28a)”
- “Magazzino preneroniano dell'Oppio”
- “Magazzino preneroniano della Velia”


Sur la topographie de Adria :
- “Analisi delle viabilità per la ricostruzione della topografia di Adria. Revisione dei dati
d’archivio, pp. 199-216”, dans “Padusa”, anno XLII, nuova serie 2006, Pisa - Roma 2007
- “La via Annia attraverso Adria”, pp. 19 - 25 , dans Progetto Adria 2006: l’anno della via Annia, Atti del Seminario del 4 Ottobre 2005, Adria 2006

Post-doctorants 2015
Milena Mimmo