Sergi Sancho Fibla

Photographie de Sergi Sancho Fibla

Position actuelle

Depuis le 1er octobre 2018, Sergi Sancho Fibla est chercheur postdoctoral au Centre de Recherches Historiques (EHESS, Paris).

Page web personnelle : https://ehess.academia.edu/SergiSanchoFibla

Courriel : ssfibla@gmail.com

Contrat de recherche postdoctoral LabexMed Incoming

Accueilli au laboratoire Temps, Espaces, Langages, Europe Méridionale, Méditerranée (TELEMMe - UMR 7303).

 

PROJET DE RECHERCHE


« Un “Klosterlandschaft” méditerranéen? La fabrique de la lecture et de l’écriture des femmes dans l’Occident méditerranéen (XIIIe-XVe siècles) »


Ce projet cherche à tester la validité du concept de « paysage monastique » dans les milieux
culturels cloitrés de la Méditerranée nord-occidentale (Nord de l’Italie, France méridionale et côte est de l’Espagne) du XIIIe au XVe siècle. Cette notion permet de prendre acte de la fragmentation et de la dispersion des sources, à travers un concept heuristique qui permet de saisir l’environnement social, politique, économique, culturel et territorial dans lequel évoluent les acteurs sociaux. il s’agit d’analyser à la fois la cohérence et la diversité interne de cet espace à partir de la production culturelle et spirituelle des communautés féminines.
Les objectifs de ce projet sont, en premier lieu, de définir en termes spatiaux et relationnels un
réseau méditerranéen de pratiques intellectuelles, de centres de production culturelle et de
circulation des idées dans le cadre du monachisme féminin. En deuxième lieu, il s’agit de préciser quelles sont les modalités d’instruction et les pratiques intellectuelles que les branches féminines des ordres monastiques ont mises en place du XIIIe aux XVe siècles. Dans cette étude, un intérêt spécial sera porté aux stratégies cognitives que ces pratiques révèlent ainsi qu’au rôle joué par le corps (en ce qui concerne la méditation, la dévotion ou l’écriture). Finalement, une place importante est réservée aux études sur le genre et l’identité, dans le sens d’un approfondissement de l’analyse des modes et des stratégies auxquels les acteurs ont recours pour parler d’eux-mêmes, selon leur genre, mais également selon la perception qu’ils ont d’euxmêmes au sein de l’espace social.

 

« A Mediterranean Spiritual Landscape? Women’s Reading and Writing practices in Western Mediterranean regions (13-15 centuries) »


This project seeks to confirm the concept of “Spiritual Landscape” within the cloistered
cultural milieu from the medieval North-Western Mediterranean world (Northern Italy, Southern
France, and the Eastern Iberian coast). Indeed, this notion allows us to take cognizance of the
fragmentation and dispersion of sources using a heuristic concept that consents to account the
social, political, economic, territorial, and cultural environment in which the social actors evolve.
This study intends to analyze both the internal coherence and diversity of this space using the
cultural and spiritual production of female religious communities.
The aim of this project is threefold. Firstly, I attempt to define in spatial and relational terms a
Mediterranean network of intellectual practices and centers of cultural production within the
context of female monasticism. Secondly, it is essential to precise the aspects of the beforementioned intellectual practices and the instructional mechanisms that female monastic
communities set up between the 13th and the 15th centuries. This study will particularly focus on cognitive strategies that these practices acknowledge as well as on the role of the body in the different cultural experiences such as writing, devotion and meditation. Finally, a specific
emphasis will be stressed on gender studies within the framework of the relationship between
identity, society, and writing.

 

DISCIPLINE

Histoire médiévale, Histoire intellectuelle


DOMAINES DE RECHERCHE

• Pratiques intellectuelles du monachisme féminin en Méditerranée septentrionale (XIIIe-
XVe siècles).
• Théories sur la cognition et l’écriture des religieuses au Moyen Âge.
• Le rôle du corps dans les exercices dévotionnels des femmes cloîtrées.
• L’écriture de soi et l’écriture de l’autre dans les hagiographies des saintes et mystiques
médiévales.
• L’instruction dans les communautés religieuses féminines avant le Concile de Trente.

 

CURSUS

• 2011-2015 : Doctorat en Sciences Humaines (Universitat Pompeu Fabra). Titre de la thèse :
« Quando bene respicio » : Palabra, imagen y meditación en las obras de Marguerite d’Oingt.
Directeur: Victoria Cirlot.
• 2010-2011 : Master en Études Comparatifs : Littérature, Art et Philosophie (Universitat
Pompeu Fabra).


ACTIVITES DE RECHERCHE

• Membre du projet international de recherche CLAUSTRA (HAR2008-02426, HAR2011-25127),
Barcelone.
• Membre du groupe de recherche international Bibliotheca Mystica et Philosophica Alois
Maria Haas (SGR 1551), Barcelone.
• Membre du projet national de recherche « Estética y hermenéutica de la religión » (FFI2009-
08604), Espagne.
• Directeur de la revue Forma. Revista d’Estudis Comparatius (ISSN-e : 2013-7761).
• Membre responsable de la Société d’Études Interdisciplinaires sur les Femmes au Moyen Âge
et la Renaissance (SEIFMAR), Paris.

 

PUBLICATIONS


OUVRAGES :

Meditación, imaginación y escritura. Un estudio de la espiritualidad medieval a través de las obras de Marguerite d’Oingt. Madrid, Siruela (El Árbol del Paraíso), (à paraître).

COLLABORATION A L’EDITION :

Facing Humanities. New perspectives from Young Researchers. Barcelone, Universitat Pompeu
Fabra, 2013.

ARTICLES :

“Crucifying or sacrificing the senses. Two paths for female devotion in the Late Middle Ages”,
dans Muntaner, C. (ed.), On pleasure and pain. Sensual and sensory experiences in the Middle Ages. Cambridge Scholar Publishing [à paraître].

“Colors and Books in Marguerite d’Oingt’s Speculum”. Images for Meditation and Vision”,
Commitments to Medieval Mysticism within Contemporary Contexts. Leuven, Bibliotheca
Ephemeridum Theologicarum Lovaniensium, [à paraître], pp. 255-271.

“« Reino escondido », la construcción del recuerdo de infancia en la poesía de Carlos Barral.
Forma, 13, 2016, pp. 36-47.

“Topografías: Los estudios de la memoria”, Puentes de Crítica Literaria y Cultural, nº4, Dec. (2014),
pp.18-31.

“Mémoire artificielle et littérature. Un état de l’art du “ « Mnemonic Criticism »”. New lines in the Research of the Humanities. Barcelona, Universitat Pompeu Fabra, 2013, pp.241-256.

“De árboles y libros. Creación y memoria en la literatura mística del siglo XIII”. Revista Historia
UdeC, nº20, vol. 2, (2013), pp.55-67.

“Las sílabas del tiempo. En torno al libro y sus imágenes”. Forma. Revista d’Estudis Comparatius d’Art, Literatura i Pensament, vol. 08, (2013), pp.9-14.

“Visione e corpo nel secolo XIII. La donna-albero di Marguerite d'Oingt”. Viridarium 8. La visione. Ed. Francesco Zambon. Venezia, Edizioni Medusa, Fondazione Giorgio Cini, 2012, pp.131-154.

"Arrels mediterrànies de la música canareva. Reconstrucció de possibles vestigis ancestrals en les cançons populars d'Alcanar”. Actes del III Congrés d'Història d'Alcanar. Tarragona, Universitat Rovira i Virgili, 2011, pp.513-526.

COMPTES-RENDUS:

“New directions in Medieval Manuscript Studies and Reading Practices. Essays in Honor of Derek Pearsall”. Mot so razo, 15, (à paraître).

“La rama femenina de la orden cartuja en la Edad Media. Les filles de Saint-Bruno de Quentin
Rochet”. Forma. Revista d’Estudis Comparatius d’Art, Literatura i Pensament, 12 (2015), pp.117-120.

L’invention chrétienne des cinq sens dans la liturgie et l’art du Moyen Âge, Eric Palazzo”. Mot sorazo, 14 (2015), pp.89-90.

“Le livre des vices et des vertus”, Bono Giamboni. Mot so razo, 13 (2014), pp.80-81.

“El jardin de las delicias: entre ficcion y mirabilia”. Forma. Revista d'Estudis Comparatius d’Art,
Literatura i Pensament. Vol. 03. Primavera 2011, pp.149-152.

L'image byzantine ou la transfiguration du réel de Tania Velmans”. Forma. Revista d'Estudis
Comparatius. Art, Literatura i Pensament. Vol. 02, Otoño 2010, pp.133-135.

Post-doctorants 2016
Sergi Sancho Fibla