Jose Franco

Jose Franco

Dr Jose Franco, 30/11/2018, IMéRA, Marseille.

Cette conférence a été donnée par le Dr Jose Franco le 30 novembre 2018 à l'IMéRA, Marseille.

Comment lier sciences et sociétés : un parcours diplomatique au service de la diffusion scientifique

Jose Franco

Diplômé d’un doctorat de Physique de l’Université du Wisconsin-Madison, Dr. José Franco est professeur d’astrophysique à l’Instituto de Astronomía de l’UNAM (Université Nationale Autonome du Mexique), spécialisé dans l’étude du milieu interstellaire. Son parcours est marqué par la présidence de l’IAUNAM (2002-2010), puis celle de l’Académie Mexicaine des Sciences (2012-2014). Sa recherche scientifique et son engagement pour la Science lui ont valu de nombreuses distinctions nationales et internationales (Prix de l’UNAM 2002, Prix de la recherche de la Société Mexicaine de Physique 2009, Palmes académiques 2011, Médaille de la Société astronomique 2011, Ordre national du mérite 2014). Actuellement à la tête du Forum Consultatif des Sciences et Technologie du Mexique (FCCyT), José Franco s’est imposé comme l’un des principaux ambassadeurs et promoteurs de la Science au Mexique, avec l’organisation de grands événements de rencontre entre Science et public non scientifique, comme l’International Year of Astronomy à Mexico en 2009 ou encore de la Nuit des Etoiles au Mexique. Son action vise également à promouvoir le dialogue entre Sciences, Cultures et Arts au travers de diverses initiatives, comme l’organisation du Festival national du Savoir.

Comment lier sciences et sociétés : un parcours diplomatique au service de la diffusion scientifique.  

S’appuyant sur son parcours en tant qu’astrophysicien, Directeur de l’Institut d’Astronomie Mexicaine (2003-2010), Président de l’Académie des sciences du Mexique (2012-2914) et sa fonction actuelle de Directeur de la diffusion des sciences de l’Institut d’Astronomie du Mexique, parcours à la fois scientifique, politique et diplomatique solide, José Franco, défendra l’idée selon laquelle la science doit sortir de sa tour d’Ivoire, qu’elle doit aller à la rencontre des citoyens, et établir un dialogue avec eux. Il est convaincu que la science est une des clés du développement d’un pays, et qu’elle doit s’attacher à résoudre les problèmes des citoyens de ce pays. Il questionnera la place et le rôle des scientifiques qui laissent se développer un marché d’intermédiaires, de bureaux d’études privés et de conseils techniques et scientifiques qui s’adressent directement aux politiques et en particulier, aux parlementaires nationaux.