Mélie Le Roy

Photographie de Melie Le Roy

Chercheuse post-doctorante LabexMed,

MMSH – LAMPEA UMR7269

5, rue du Château de l’Horloge - B.P. 647

13094 Aix-en-Provence Cedex 2 (France)

Courriel : melieleroy@hotmail.fr

Projet de Recherche

Quels morts pour quelles pratiques funéraires ? Les sépultures collectives en grotte et en dolmen à la fin du Néolithique

Ce projet postdoctoral vise à déterminer pour la première fois, sur la base d’un échantillon de sépultures collectives de la fin du Néolithique dans le Sud de la France, des différences de pratiques funéraires et de données biologiques et biogéochimiques entre les populations inhumées au sein de cavités naturelles et de monuments mégalithiques.   

Il s’agira de caractériser chaque ensemble funéraire et de discuter une éventuelle sélection des individus en fonction du lieu d’inhumation (Grotte et Mégalithe). Les dents et les os permettent de renseigner l'état sanitaire, et de préciser ainsi si les individus inhumés en grotte étaient en meilleure santé que les personnes retrouvées à l'intérieur des mégalithes, ou vice versa. Par conséquent, il sera possible d'identifier de potentiels critères sociaux selon le lieu d’inhumation. Une étude des variations anatomiques non-métriques des os et des dents permettra de caractériser biologiquement chaque sépulture collective. Ce résultat aidera à déterminer si la population des grottes est biologiquement similaire ou distante de celle trouvée à l'intérieur des mégalithes. Les analyses biogéochimiques enfin, permettront de déterminer si de larges différences alimentaires peuvent être détectées entre les personnes enterrées dans les tombes mégalithiques et les grottes, suggérant soit des différences sociales entre les deux groupes ou des origines différentes.

Ainsi, il sera possible de comparer la composition démographique des dépôts funéraires entre grottes et mégalithes à l'échelle régionale et de conclure s’ils appartenaient au même groupe culturel et si la différence de pratiques funéraires symbolisait un statut différent ou si ces deux lieux distincts représentent deux groupes partageant un territoire restreint.

What deaths for which funerary practices? The collective burial sites in cave and dolmen at the end of the Neolithic

Based on a sample of late Neolithic collective burial sites in the South of France, this postdoctoral project aims to determine, for the first time, , differences in funerary practices and biological and biogeochemical data between populations buried within natural cavities and megalithic monuments.
It will be necessary to characterize each funerary assemblage and to discuss a possible selection of individuals according to burial location (Cave and Megalith). Teeth and bones are used to inform the health status, and thus clarify whether the individuals buried in the cave were healthier than the people buried inside the megaliths, or vice versa. Therefore, it will be possible to identify potential social criteria according to the burial location. A study of non-metric anatomical traits and teeth will allow biologically to characterize each collective burial. This result will help to determine if the cave population is biologically similar or distant from that found inside the megaliths. Finally, biogeochemical analyzes will determine whether wide dietary differences can be detected between people buried in megalithic tombs and caves, suggesting either social differences between the two groups or different origins.
Thus, it will be possible to compare the demographic composition of funerary deposits between caves and megaliths at the regional scale and conclude if they belonged to the same cultural group and if the difference in funerary practices symbolized a different status or if these two distinct locations represent two groups sharing a restricted territory.

Discipline

  • Archéologie générale : Méthodes et pratiques en archéologie, de la prospection à la rédaction d’un rapport de fouilles, en théorie et en pratique.
  • Archéologie préhistorique (ancienne et récente) : Cultures, comportements et économies de subsistance, technologies, pratiques funéraires et artistiques du Paléolithique au Néolithique en Europe. 
  • Archéologie funéraire : Méthodes de l’anthropologie biologique et de l’archéothanatologie en théorie et en pratique.

 

Domaines de recherche

  • Archéologie : Préhistoire du Paléolithique à la Protohistoire en Europe ; Époque gréco-romaine en Afrique du Nord.
  • Anthropologie biologique : Pratiques funéraires, archéothanatologie, étude biologique et biogéochimique des sujets adultes et immatures, Recrutement funéraire.
  • Sépultures collectives : Recherche sur le mégalithisme et les cavités sépulcrales à la fin du Néolithique en France.
  • Géostatistique : Maîtrise du Système d’Information Géographique pour une étude spatiale de l’échelle du site archéologique à celle de la région.

 

Cursus

  • 2011-2015 : Doctorat en Anthropologie biologique à l’Université de Bordeaux sous la co-direction S. Rottier et A-M. Tillier, « Les enfants au Néolithique : Du contexte funéraire à l’interprétation socioculturelle en France de 5700 à 2100 ans av. J.-C. ».
  • 2010-2011 : Master « Anthropologie biologique – Préhistoire », Université Bordeaux 1, sous la direction de D. Henry-Gambier, « L’enfant Magdalénien de l’abri Lafaye (Tarn-et-Garonne). » Mention Bien.
  • 2007-2008 : Master « Archéologie Méditerranéenne », Université Montpellier 3, sous la direction de S. Schmitt, « Les nécropoles d’Alexandrie : véritables maisons hellénistiques pour les morts. » Mention Bien 

Activités

Terrain

  • Depuis 2017 : Responsable d’opération de la fouille de l’Aven Janna (Gard), sépulture collective en grotte du Néolithique final.
  • Depuis 2017 : Responsable d’opération de la fouille du Dolmen des Abrits 2 (Ardèche), sépulture collective mégalithique du Néolithique final.
  • Depuis 2015 : Responsable de l’étude anthropologique de la mission de Kôm Abou Billou (Egypte), époque romaine, sous la direction de S. Dhennin
  • Depuis 2012 : Membre de l’équipe scientifique (anthropologue), sondages et prospections de dolmens dans les Pyrénées orientales et l’Hérault, Néolithique final, sous la direction de N. Bec Drelon.

Académique

  • Depuis 2018 : Membre du comité éditorial de la revue Ardèche Archéologie
  • Depuis 2017 : Reviewer pour la revue the Proceedings of the Prehistoric Society
  • Membre du comité scientifique du projet Circuits découverte Dolmen/Patrimoine dirigé par P. Guillermin et S. Stocchetti (Cité de la Préhistoire, Orgnac l’Aven).
  • Consultante en muséographie pour le Musée de Lodève
  • Membre du Programme franco-serbe “Prehistoric fertility: length of lactation in the Mesolithic and Neolithic of South-Eastern Europe (10000- 5500 B.C.)” (Dir: S. Rottier (Univ. Bordeaux 1), S. Stefanovic (Univ. Belgrade), CNRS/MSTD; 2013-2014).
  • Membre du Programme relevant du Labex Lascarbx « Diversité biologique et culturelle de l’Homme de la fin de la Préhistoire à la Protohistoire (DHP) » (dir: S. Rottier; Univ. Bordeaux 1, Lascarbx; 2012-14).

Publications

Chapitres de livre

Le Roy M. and Murphy E. Archaeothanatology as a Tool for Interpreting Death During Pregnancy: Examples from Medieval Ireland, in: R. Gowland and S. Halcrow (eds), The Mother-Infant Nexus in Anthropology: Small beginnings, significant outcomes [soumis]

Le Roy M., 2018 The value of recent biochemical analysis towards collective burial sites, In: A. Schmitt, S. Dédérix et I. Crevecoeur, Gathered in Death: Archaeological and Ethnological Perspectives on Collective Burial and Social Organisation. Louvain-la-Neuve: Presse Universitaire de Louvain, p. 189-195.

Le Roy M. and Rottier S., Neolithic Burials of Infants & Children, in: C. J. Knüsel - E.M.J. Schotsmans - D. Castex (eds) The Routledge Handbook of Archaeothanatology [invitation]

Le Roy M., Rottier S., Santos F., Tillier A-m, Funerary treatment of immature deceased in Neolithic collective burial sites in France. Were the children buried with adults.  In: Lillehammer E. and Murphy E. (eds) Old and young interaction in past societies. [sous presse].

Le Roy M., 2017 How were the infants considered at death during the Neolithic time period in France? In: Murphy E. and Le Roy M. (Eds), Children, Death and Burial: Archaeological Discourses, Oxbow Books, p. 19-34.

Murphy E. and Le Roy M., 2017 Children, Death and Burial: Introduction, In Murphy E. and Le Roy M. (Eds), Children, Death and Burial: Archaeological Discourses, Oxbow Books, p. 1-18.

Livres

Murphy E. and Le Roy M. (eds), Children, Death and Burial: Archaeological Discourses, Oxford: Oxbow Books, 273p.

Articles

Jean N., Le Roy M., Durand V., Gély B., Lemercier O., Etude anthropologique du dolmen du Pala 2, Archaeologische Korrespondantzblats [soumis]

Le Roy M., Rottier S., Tillier A-m., 2018 Who was a “child” during the Neolithic in France? Childhood in the Past, 11 (2), p 68-84.

Le Roy M., Picavet P., Dhennin S., La dernière phase d’occupation de la nécropole de Kôm Abou Billou : données archéologiques et anthropologiques inédites., BIFAO, 118. [Accepté]

Le Roy M., 2018 Des « dents-outils » : Étude préliminaire des restes humains de la population du Néolithique final du dolmen de Gabiane 6 (Labeaume). Ardèche Archéologie, p.12-18.

Le Roy, M. 2018 Reprise de la fouille du dolmen des Abrits 2 (Beaulieu) : Résultats anciens et préliminaires, Nouveaux cahiers du Grospierrois – Grou Peïro, p.23-29.

Le Roy M., Henry-Gambier D., 2017 Vestiges humains du Magdalénien du Sud-Ouest de la France : inventaire et description de l’enfant de l’abri Lafaye (Tarn et Garonne), Paléo, 28, p.157-178.

Bouffiès C., Le Roy M., Tchérémissinoff Y., Gros O., Gros A-C., 2017, Étude anthropologique et spatiale du dolmen des Abrits n°2 (Beaulieu, Ardèche) : recrutement funéraire et modalités de gestion d'une sépulture collective du Néolithique final, Ardèche Archéologie, p.31-39.

Le Roy M., Rivollat M., Mendisco F., Pemonge M.H., Coutelier C., Couture C., Tillier A.m., Rottier S., Deguilloux M.F., 2016, Distinct ancestries for similar funerary practices? A GIS analysis that compares funerary with biological and aDNA data from the Middle Neolithic necropolis Gurgy “Les Noisats” (Yonne, France), Journal of Archaeological Science, 73, p. 45-54.

Le Roy M., 2015, Les enfants au Néolithique : Du contexte funéraire à l’interprétation socioculturelle en France de 5700 à 2100 ans av. J.-C., Bulletins de la Société Préhistorique française, Résumé de Thèse, Tome 112, numéro 3, juillet-septembre 2015, p. 569-570.

Jovanovic J., De Becdelièvre C., Goude G., Le Roy M., Herrscher E., Stefanovic S., 2015, Diet and health status of children at the Mesolithic and Neolithic in the Danube Gorges, ARCHAICA, 3, p.43-65.

Le Roy M., Rottier S., De Becdelièvre C., Thiol S., Tillier A-m, 2014, Changes in funerary behaviors from middle to recent Neolithic in France: Evidence from two settlements from the Paris basin, Archaeologische Korrespondantzblats, 3, p. 337-351.

Actes de colloque

Le Roy M. and Rottier S., Traitement funéraire des enfants et groupes culturels : L’exemple du Bassin parisien à la fin du Néolithique, In Fromont, N. et Marchand, G. (Eds) Statut des objets, des lieux et des Hommes au Néolithique, Actes du 32ème colloque InterNéo. [soumis].

Le Roy M., Le traitement funéraire des malades dans les sépultures collectives de la fin du Néolithique. Réflexions autour de quelques exemples choisis du Sud de la France, In Kacki, S., Reveillas, H. et Knüsel, C.J. (Eds), Rencontre autour du corps malade : prise en charge et traitement funéraire des individus souffrant à travers les siècles, Actes de Rencontres du GAAF [en préparation]

Le Roy M., Rottier S., De Becdelièvre C., Thiol S., 2018 Attente ou catastrophe ? Analyse d’une sépulture collective de la fin du Néolithique. In Noterman A. and Cervel M., Ritualiser, gérer, Piller, Actes de Rencontres du GAAF. [Accepté].

Le Roy M., Bec Drelon N., 2016, Le dolmen des Isserts (Saint-Jean-de-la-Blaquière, Hérault) : Etude anthropologique d’une collection ancienne. In : De la tombe au territoire, Actes des 11e Rencontres Méridionales de Préhistoire Récente, du 25 au 27 septembre 2014, Montpellier, p. 443-451.

Bec Drelon N., Recchia Quiniou J., Le Roy M., 2016, Le dolmen des Isserts (Saint-Jean-de-la-Blaquière, 34) : implantation territoriale, évolution de l’architecture tumulaire et différenciation des espaces internes. In : De la tombe au territoire, Actes des 11e Rencontres Méridionales de Préhistoire Récente, du 25 au 27 septembre 2014, Montpellier, p. 67-85.

Bec Drelon N., Le Roy M., Recchia Quiniou J., 2014, Autour de la chambre : nouveaux éléments de réflexion sur les structures tumulaires. Apport des fouilles récentes de cinq dolmens de l’Hérault. In : Chronologie de la Préhistoire récente dans le Sud de la France : Acquis 1992-2012. Actes des 10e Rencontres Méridionales de Préhistoire Récente, du 18 au 20 octobre 2012, Porticcio, p. 569-582.