DEMOFEMED

DEMOFEMED- Carte représentant le rapport de féminité par grands groupes d'âge dans les pays de la Méditerranée (2014)

Carte représentant le rapport de féminité par grands groupes d'âge dans les pays de la Méditerranée (2014)

Dynamiques des populations en Méditerranée : la féminisation en question.

DEMOFEMED a pour objet l’étude du processus de féminisation des populations en Méditerranée à travers la constitution et le développement d’une base de données interactive.

L’hypothèse de travail qui guide ce projet de recherche est que la féminisation des populations constitue une dimension d’analyse susceptible de questionner à la fois les changements et les permanences, mais aussi les convergences et les divergences entre les différentes sociétés méditerranéennes choisies comme terrain d’enquête.

Les sociétés méditerranéennes se féminisent. Cette formule n’a rien d’un jugement moral. Elle se veut un constat objectif. Quantitativement, il y a en effet plus de femmes que d’hommes, cet écart s’accentuant avec l’âge. Les populations méditerranéennes vieillissent et font apparaître chaque jour davantage la supériorité numérique des femmes du fait de leur plus grande longévité. Mais les femmes sont également plus souvent présentes au quotidien en tant que « chefs de ménage » : célibataires, veuves ou à la tête de foyers monoparentaux suite à un divorce ou à la migration « provisoire » du conjoint, en particulier dans certains territoires de la rive sud de la Méditerranée.

Pour réaliser ce travail comparatif, ce projet a pour ambition d’identifier les principaux indicateurs de la féminisation des populations en Méditerranée afin d’en comprendre les mécanismes. Le déséquilibre progressif supposé entre les sexes en Méditerranée sera exploré par l’analyse des sex-ratios aux différents âges des individus, aux différentes échelles des territoires et aux différentes formes (ou structures) des ménages en présence. Cette démarche permettra de mesurer l’ampleur du phénomène en Méditerranée, sa diffusion dans le temps et dans l’espace.

Ce processus de féminisation sera étudié selon trois axes d’investigation :

  • Axe 1 : Féminisation et évolutions des structures familiales
  • Axe 2 : Féminisation et transformations du cycle de vie à l’aune du vieillissement
  • Axe 3 : Féminisation, espaces, mobilités.

Responsable

Isabelle Blöss-Widmer (LAMES, UMR 7307)

Laboratoires partenaires LabexMed

MMSH (USR 3125) et LEST (UMR 7317)

Institutions partenaires extérieures

Étude des Structures, des Processus d’Adaptation et des Changements de l’Espace (ESPACE, UMR 7300) et  Département Département de Méthodes et Modèles pour l'économie, le Territoire et le Finance (MEMOTEF, Université la Sapienza de Rome).

Résultats

  • Développement des interfaces cartographique et graphique de la plateforme DEMOMED
  • Constitution d’une base de données sur la structure par sexe et  âge de la population des pays méditerranéens à des niveaux infra-nationaux fins.
  • Communications et publications en cours

Publications

  • Inès Buisson, Sébastien Oliveau, Yoann Doignon. Les déséquilibres de sexe dans les territoires de l’ex-Yougoslavie : conflit et vieillissement (1981-2011) . 13èmes Rencontres de Théo Quant, May 2017, Besançon, France. 〈hal-01680295〉
  • Bigand Pierre, Sébastien Oliveau, Yoann Doignon. Une analyse spatio-temporelle du sex-ratio en France de 1968 à 2012. 13èmes Rencontres de Théo Quant, May 2017, Besançon, France. 〈hal-01680327〉
  • Sébastien Oliveau, Yoann Doignon, Isabelle Blöss-Widmer. DemoMed – une cartographie interactive des populations en Méditerranée. M@ppemonde, Maison de la géographie, 2018〈hal-01709062〉

Valorisation

Contact

Isabelle Blöss-Widmer, isabelle.widmer@univ-amu.fr