CAMU

La Grande Poste d'Alger (Algérie).

La Grande Poste d'Alger (Algérie)

Circulation et adaptation des modèles d’urbanisme en Méditerranée occidentale, XXe et XXIe siècles

La question de l’hybridité comme projet et résultat de la confrontation de cultures et d’héritages différents a été largement étudiée à l’échelle de l’architecture des édifices, et cela sur le double plan de l’expression architecturale et typologique. Peu de travaux existent qui proposent des analyses équivalentes à l’échelle de l’urbanisme. La tendance des plus récentes études historiques est de sortir des visions trop simplistes de l’application sans nuances d’un schéma unidirectionnel, du colonisateur vers le colonisé, de l’occident vers l’orient, d’un dispositif qui résulte d’une économie mondialisée vers une réalité locale pour une approche plus nuancée qui postule une dialectique de réciprocité, un jeu d’influences partagées, une logique d’adaptation et de négociation qui sont aussi bien le résultat d’actions volontaires et conscientes que de situations de crise et de rapports de force. 

Notre objectif est, d’une part, de faire un état des lieux des expériences d’urbanisme les plus en pointe et expérimentales sur le terrain de l’hybridation des modèles, transferts, emprunts et trans-culturation (modes de vies, modèles urbanistiques, paradigmes professionnels) dans l’ensemble des trois pays du Maghreb. Il est, d’autre part, de prendre la mesure de ce qui fait retour sur la culture urbanistique des pays de la Méditerranée occidentale : Espagne, France, Italie. Cette influence doit s’entendre aussi bien sur l’évolution des idées générales que sur les protocoles d’action et certains types de programmes. On pense notamment, mais pas seulement, aux grandes opérations d’aménagement touristiques des littoraux méditerranéens de la période des « Trente Glorieuses ». Les trajectoires professionnelles de certains protagonistes de l’urbanisme colonial sont réinterrogées pour éclairer les modalités de transfert de connaissances et de savoir-faire entre les deux rives de la Méditerranée occidentale. La contribution d’autres professionnels, restés dans l’ombre, est également étudiée. La cartographie des savoirs et des réseaux professionnels à l’oeuvre dans l’aire de la Méditerranée occidentale constitue le principal et prioritaire résultat du travail proposé. Il n’est toutefois pas exclusif et d’autres formes de valorisation pourront être envisagées de concert avec les partenaires.

Responsable

Angelo Bertoni (TELEMME, UMR 7303).

Laboratoires partenaires LabexMed

IREMAM (UMR 7310), MMSH (USR 3125) et TELEMMe (UMR 7303).

Institutions partenaires extérieures

AfricaLab - Istituto Universitario d’architettura di Venezia, Centre d’études et de recherches en aménagement et urbanisme (CERAU, Rabat), Investigations sur l’Histoire et l’Actualité des Mutations Architecturales (INAMA - ENSAM), Laboratoire d’Archéologie et d’Architecture Maghrébines (LAAM, Tunis), Laboratoire d’Architecture Méditerranéenne (LAM, Sétif).

Contact

Angelo Bertoni, angelo.bertoni@univ-amu.fr